Articles review on the net, revue d'articles sur la toile


Inscription : feeds, flux :
(Atom) Gabriel Real World News

23 novembre 2008

David Byrne & Brian Eno : Everything that happens will happen today

Hugo Cassavetti, Telerama n° 3070 - 15 novembre 2008


La dernière fois que David Byrne et Brian Eno ont enregistré en tandem remonte à 1981. A l'époque, le révolutionnaire My life in the bush of ghosts, avec ses rythmes afrobeat concassés et ses samples avant l'heure de chants ethniques, a posé les jalons du crossover world, qui allait irriguer tout un pan du rock des années 80, de Peter Gabriel à Sting. Sans oublier, bien sûr, Paul Simon et son impérial Graceland.

Dans un curieux mais peut-être logique retour des choses, ce nouveau projet semble partir des derniers travaux de Simon - dont le Surprise fut coproduit par Brian Eno - pour chercher un point d'équilibre entre les habillages sonores du cofondateur de Roxy Music (Eno) et la facette crooner de l'ancien leader des Talking Heads (Byrne). Car Everything that happens... est d'abord un disque de chansons, avec ses envoûtantes mélopées qui rappellent autant la veine mélodique d'un Here she comes (Before and after science) que d'un Heaven (Fear of music).

Eno, on a tendance à l'oublier, n'est pas qu'un sorcier du son mais aussi un amoureux éperdu de la voix. Il a conçu ici un somptueux écrin « gospel folk électronique » pour celle clairement stimulée de Byrne. Bercé par les mélodies hypnotiques, on découvre progressivement les subtils échafaudages rythmiques et paysages sonores élaborés par le plus instinctif des producteurs et compositeurs intellos.



2 commentaires:

Pascale a dit…

Excellent album !
@ Plus

Gabnews a dit…

il faut absolument que je mettes la main dessus !